Un député koweïtien : «Les dirigeants du Golfe sont les descendants de brigands»

Un député koweïtien «Les dirigeants du Golfe sont les descendants de brigands»

.Truth ONG- Le docteur Abdelhamid Dashti, ancien député koweïtien, a accusé les Al-Saoud et l’ensemble des dirigeants du Golfe d’être de simples «gardiens» désignés par la Grande-Bretagne pour gérer les richesses de la région au profit de cette ancienne puissance coloniale.

Pour lui, le Golfe est toujours sous l’emprise du Royaume-Uni qui a intronisé des «pirates» et des «brigands» et qui veille à la perpétuation de ces régimes monarchiques à leur solde, a révélé Algerie Patriotique.

«Qu’avons-nous fait avec l’argent du Golfe ? Je pose cette question à tous les citoyens du Golfe : où sont nos richesses ? Tous les pays du Golfe – à l’exception peut-être du sultanat d’Oman qui n’a pas participé à la mobilisation des fonds pour la destruction de la nation [arabe] – ont dépensé l’argent du pétrole pour détruire le monde arabe», a dénoncé le docteur Abdelhamid Dashti.

«La mort de chaque enfant, le sang de la nation qui a coulé en Libye, en Tunisie, au Yémen, en Syrie, en Irak, au Bahreïn – et je ne sais pas quand cela va atteindre le Golfe aussi –, tous ces morts et toutes ces destructions sont imputables aux pays du Golfe qui les ont financés», s’est indigné l’ancien député, qui affirme néanmoins que le Koweït jouit tout de même d’une relative démocratie.

«L’argent émane du Golfe pour détruire la nation sur ordre des maîtres du Golfe et de ceux qui les ont intronisés», a-t-il accusé, tout en soulignant que «tout le monde connaît cette vérité». «Il suffit de lire l’histoire. Quand la Grande-Bretagne est venue placer les gouvernants des pays du Golfe, elle les a cherchés parmi ce qui était appelé à l’époque les pirates, elle a choisi les brigands et les a faits seigneurs à la tête de ces émirats», a confié Abdelhamid Dashti.

«Quand la Grande-Bretagne a décidé de quitter le Golfe, elle a signé des accords qui ont fait d’eux de simples gardiens. Aucun de ces dirigeants ne détient un quelconque pouvoir sur les richesses du Golfe», a-t-il dit.

«En tant que Koweïtien, mes richesses se trouvent entre les mains des Britanniques, en Grande-Bretagne», a fait savoir cet ancien député, assurant «qu’à ce jour, personne ne sait à combien s’élèvent nos fonds souverains. Cela je l’ai dit aux Nations unies et j’ai dit aux Britanniques : ‘‘Vous êtes les ordonnateurs de vos gardiens dans nos pays conformément aux accords de Sykes-Picot de 1916. Ils produisent le pétrole, le vendent et vous transfèrent les bénéfices. Vous êtes donc complices avec les dirigeants et êtes loin des peuples.’’», selon Malijet.

Le docteur Dashti s’en est violemment pris aux Al-Saoud, «issus d’une tribu du Nejd et du Hejaz qui n’a rien à voir avec les Arabes et l’arabité». «Leur histoire est connue du peuple yéménite. Cette tribu est naine devant le Yémen, c’est pour cela que les Al-Saoud se vengent contre ce peuple», a-t-il insisté, expliquant que «la complicité des Emirats a pour seul but le partage du butin».

«Le problème du Yémen n’est pas une simple question de guerre contre ce pays ou de fin de cette agression. Non, le problème du Yémen concerne la nation [arabe] toute entière. Si on s’interroge sur le salut du Yémen, il faut aussi que nous nous demandions quand la Syrie, Bahreïn et la Libye recouvreront enfin la paix, car il s’agit du même plan», a conclu l’ancien député koweïtien.

Leave a Response