- mercredi
Juin 24, 2019

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

États-Unis – Arabie Saoudite : « Qui se ressemble s’assemble… »

2017/06/08, 16:46


États-Unis – Arabie Saoudite : « Qui se ressemble s’assemble… »

Que s’est-il réellement passé entre Donald Trump et ses hôtes saoudiens ?

Que s’est-il réellement passé entre Donald Trump et ses hôtes saoudiens ?
Ils l’ont reçu dans leur capitale, Riyad, les 20 et 21 mai, et lui ont acheté pour 380 milliards de dollars de divers produits américains, dont 110 milliards d’armes modernes.

Les deux parties se sont liées à long terme car cette commande faramineuse s’étalera sur dix ans. Je suis sûr qu’il vous intéresse d’avoir une évaluation sérieuse des échanges entre Trump et les dirigeants saoudiens. Voici la mienne.
Ce méga-deal restera dans les annales des transactions internationales, car son montant est sans précédent et sans équivalent.
Trump voulait redresser la balance commerciale des États-Unis, donner du travail aux industriels et aux ouvriers américains. Il a été servi et s’en est félicité en s’écriant : « Jobs, jobs, jobs »… Cette moisson de contrats comble les industries d’armement, et l’on célèbre en Amérique « le plus gros contrat de l’Histoire ».
Les engagements seront-ils tous honorés ? Non, bien sûr. N’y a-t-il pas un effet d’annonce ? Certainement, mais, en ce 21 mai 2017, la mise en scène a été particulièrement soignée.
Les États-Unis ne seront pas seuls à profiter de cette pluie de dollars (380 milliards de dollars sur dix ans et donc 38 milliards en moyenne par an), car les dirigeants saoudiens ont pour vieille habitude de prélever leur dîme, et la famille Trump étant toujours dans les affaires, soyez assuré que les uns et les autres ramasseront de grosses miettes.
Ils seront en bonne compagnie ! Je lis, en effet, dans le New York Times : « M. Stephen A. Schwarzman, président de Blackstone Group, conseiller de Trump et du prince Mohammed Ibn Salman, fils du roi d’Arabie saoudite, était à Riyad en même temps que le président des États-Unis et serait l’un des principaux bénéficiaires des accords signés ».
Son budget accuse un déficit colossal de 80 milliards de dollars par an, soit plus de 200 millions de dollars par jour, et ses réserves de change fondent comme neige au soleil 1. En signant avec les États-Unis et Donald Trump, les dirigeants saoudiens ont donc cassé leur (grosse) tirelire.
Qui se ressemble s’assemble !
Homme de droite, Donald Trump a choisi de faire affaire avec les dirigeants du plus intégriste des pays arabes. Et leur a enjoint de s’entendre avec la droite israélienne et son chef, Benyamin Netanyahou.
Les Saoudiens, eux, ont tenu à montrer à leur partenaire Donald Trump et à sa délégation qu’ils bénéficient de l’assentiment de leurs homologues (sunnites) des pays musulmans, que leur influence va même au-delà.

Source : Jeune Afrique

Tags:

États-Unis – Arabie Saoudite : « Qui se ressemble s’assemble… »

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter