Syrie: Frappes contre une base militaire, Moscou et Damas accusent Israël

Syrie Frappes contre une base militaire, Moscou et Damas accusent Israël

.Truth ONG-Des missiles ont frappé un aéroport militaire syrien ce lundi 9 avril matin faisant plusieurs morts, a rapporté l’agence officielle syrienne Sana, qui a affirmé qu’une « attaque américaine est soupçonnée », avant de retirer toute référence à Washington.

L’agence de presse officielle syrienne Sana a publié une vidéo de la récente frappe de missiles sur l’aéroport militaire T-4, près de Homs, selon SputnikNews.

Les regards se tournent enfin vers l’Etat hébreu après les frappes aériennes conduites contre la base militaire T4 en Syrie.

Paris et Washington, qui ont menacé le régime d’une “réponse forte” après l’attaque chimique, ont démenti être à l’origine des frappes, d’après Orient Le Jour.

Damas comme Moscou ont désigné Israël comme le responsable de ces frappes. « Deux avions F-15 de l’armée israélienne ont frappé l’aérodrome (…) à l’aide de huit missiles téléguidés depuis le territoire libanais, sans pénétrer dans l’espace aérien syrien », a affirmé le ministère russe de la défense cité par des agences russes, a révelé Le Monde.

Au moins 14 combattants ont été tués dans la frappe de ce lundi sur l’aéroport militaire, a rapporté l’OSDH.

Selon le ministère russe de la Défense, cinq des huit missiles téléguidés ont été détruits par la défense antiaérienne syrienne, tandis que les trois restants ont frappé “la partie occidentale de l’aérodrome”, Le Figaro explique.

Alors qu’Israël a mené ces derniers mois plusieurs raids en Syrie contre les bases du régime et de ses alliés, l’armée israélienne contactée par l’AFP a “décliné tout commentaire” aujourd’hui.

Leave a Response