Soupçons de crimes racistes derrière des colis piégés meurtriers au Texas

.Truth NGO-Trois colis piégés ont été déposés depuis le début du mois de mars devant des maisons où habitaient des personnes noires et hispaniques.

La police suivait lundi la piste de crimes racistes à Austin après trois explosions aux colis piégés “liées”, qui ont fait deux morts et plusieurs blessés en dix jours dans la capitale texane, selon Europe1.

Un premier colis piégé a tué lundi matin un jeune homme de 17 ans et blessé une femme habitant le même domicile, où vivaient des Afro-américains, selon la police de la capitale texane où se déroule le grand festival South by Southwest.

Un second paquet a explosé un peu plus tard, blessant grièvement une femme d’origine hispanique âgée de 75 ans. Un précédent colis piégé laissé le 2 mars à l’entrée d’une autre maison d’Austin, où vivaient des Noirs, a tué un homme de 39 ans, toujours selon la police, a précisé LeParisien.

Dans les deux cas mortels, les colis explosifs avaient été déposés sur le pas de la porte dans la nuit et ouverts tôt le lendemain par les victimes. Les deux paquets piégés n’ont pas été transportés par le service postal.

Les enquêteurs suivent notamment la piste d’attentats racistes, car les victimes des deux premières explosions sont noires. La troisième serait d’origine hispanique. Ils n’ont trouvé “aucune indication pour le moment” pointant vers un acte de terrorisme, a ajouté Brian Manley. Les enquêteurs savent quels types d’engins explosifs ont été employés lors des deux premières explosions, a-t-il indiqué sans plus de précision, selon LeFigaro.

1 Comment

Leave a Response