- mercredi
Décembre 10, 2018

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Saison croisée France-Israël : Non à la visite en France de Benyamin Netanyahu

2018-06-04, Jun 20:10


Saison croisée France-Israël : Non à la visite en France de Benyamin Netanyahu

Truth ONG- La « saison croisée France-Israël » va regrouper, de juin à novembre, des dizaines d’événements en Israël et en France. Pour Israël, il s’agit de reconstruire une image positive, de tenter, à travers la science, l'art et la culture, de le blanchir de ses crimes. Cette « saison croisée » doit être inaugurée à Paris le 5 juin par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, conjointement avec le président de la République Emmanuel Macron.

Truth ONG- La « saison croisée France-Israël » va regrouper, de juin à novembre, des dizaines d’événements en Israël et en France. Pour Israël, il s’agit de reconstruire une image positive, de tenter, à travers la science, l'art et la culture, de le blanchir de ses crimes. Cette « saison croisée » doit être inaugurée à Paris le 5 juin par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, conjointement avec le président de la République Emmanuel Macron. Recevoir le premier ministre israélien le 5 juin à Paris serait une acceptation des crimes de guerre contre les manifestants de Gaza. La saison France-Israël doit être annulée, estiment des dizaines de personnalités. C’est un état, Israël, qui possède l’une des armées les plus puissantes de sa région. Depuis plusieurs semaines maintenant, ses soldats sont postés aux abords d’une enclave où la densité de population est l’une des plus importantes au monde, selon Humanite. Les manifestations qui s’y déroulent, populaires et pacifiques, visent d’abord à revendiquer le droit au retour pour des populations déracinées depuis des décennies. Fort du soutien du gouvernement Trump et de l’alliance, du silence ou des condamnations purement verbales de la plupart des États occidentaux et de certains États arabes, l’État d’Israël poursuit inlassablement sa politique coloniale et d’apartheid et sa répression systématique des Palestinienne-e-s résistant pour leurs droits fondamentaux. Depuis le 30 mars, l’armée israélienne a tué plus de 120 personnes et mutilé ou blessé plus de 13 000 manifestants non violents qui dans les Marches du retour à Gaza ont voulu se mobiliser pour un droit reconnu par la résolution 194 de l’ONU : le droit au retour des réfugiés, 750 000 Palestinien-ne-s ayant été expulsé-e-s de leurs terres lors de la « Naqba » provoquée par la création de l’État d’Israël en 1948, a rapporté BDS France. En quelques semaines, les tirs de l’armée israélienne contre les manifestants de Gaza, non armés, qui protestent contre un blocus inhumain qui dure depuis 11 ans, ont fait 120 morts et plus de 13 000 blessés, dont 3 500 par balles, conçues pour infliger des mutilations et handicaps à vie. C’est l’impunité d’Israël qui autorise à tuer les Palestiniens comme elle tue toute humanité de la part du pouvoir israélien : il est urgent d’y mettre fin, et d’appliquer des sanctions contre l’État d’Israël et particulièrement la Suspension de l'Accord d'Association UE/Israël, d’après MediaPart. Le 4 mai dernier, le cinéaste français Jean-Luc Godard et des dizaines de personnalités du monde de la culture avaient déjà annoncé sur Mediapart leur soutien au mouvement de boycott de cette « saison », selon Omma.

Tags:

Saison croisée France-Israël : Non à la visite en France de Benyamin Netanyahu

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi