Le feu vert de Netanyahu pour adopter une loi permettant d’exécuter des prisonniers Palestiniens

Le feu vert de Netanyahu pour adopter une loi permettant d’exécuter des prisonniers Palestiniens

Truth ONG- Lundi, le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a donné le feu vert pour adopter une loi permettant l’exécution des prisonniers Palestiniens condamnant de tuer des israéliens.

La radio publique israélienne a révélé qu’il a été convenu dimanche, lors de la réunion des chefs de partis de la coalition au pouvoir, à la demande du ministre de l’Éducation Naftali Bennett, de faire avancer la proposition de loi enthousiasmée par le ministre de l’armée, Avigodr Lieberman qui s’est concentré sur cette loi pendant sa campagne électorale d’il y a trois ans, rapporte Wafa.

Netanyahu aurait donné le feu vert aux membres de son parti politique du Likoud pour soutenir la loi sur l’exécution des prisonniers palestiniens, loi introduite en 2017 par le parti Yisrael Beiteinu, qui est dirigé par le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman.

De nombreux politiciens et militants palestiniens des droits de l’homme ont déjà dénoncé le projet de loi et exprimé leur crainte qu’il ne donne à Israël “une couverture légale pour cibler les Palestiniens”, et ont fait valoir que bien qu’il ne définisse pas un groupe spécifique, il est “destiné principalement au peuple palestinien”.

Le projet de loi controversé avait déjà fait l’objet d’un vote préliminaire en janvier, avec 52 voix en faveur et 49 contre.

Selon le groupe de défense des droits des prisonniers Addameer, il y a actuellement 5 640 prisonniers palestiniens actuellement détenus dans les prisons israéliennes, dont 465 sont en détention administrative, 53 sont des femmes, 270 sont des enfants détenus et 50 ont moins de 16 ans.

En tout cas, il est prévu que le comité de la constitution à la Knesset israélienne commence bientôt les délibérations préliminaires pour préparer le projet de loi à un vote en première lecture.

Leave a Response