L’Arabie saoudite expulse l’ambassadeur du Canada après des critiques sur les droits de l’Homme

L'Arabie saoudite expulse l'ambassadeur du Canada après des critiques sur les droits de l'Homme

Truth ONG- L’Arabie saoudite a annoncé lundi qu’elle avait décidé d’expulser l’ambassadeur du Canada à Ryad et de geler toute relation commerciale, en réplique aux critiques répétées d’Ottawa sur la répression des militants de droits de l’Homme.

En réponse à un communiqué publié vendredi par l’ambassade canadienne appelant à «libérer immédiatement» les militants des droits de l’Homme arrêtés en Arabie saoudite, Riyad a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi sa décision de rappeler son ambassadeur à Ottawa pour consultations ainsi que d’expulser l’ambassadeur du Canada en le déclarant persona non grata.

Le royaume d’Arabie saoudite « n’acceptera d’aucun pays une ingérence dans ses affaires intérieures ou des diktats imposés », a déclaré le ministère saoudien des Affaires étrangères sur Twitter, reflétant la fermeté du prince héritier Mohammed ben Salmane en matière de politique étrangère.

« Le royaume annonce qu’il rappelle son ambassadeur au Canada pour consultations », a indiqué le ministère saoudien, rapporte Ouest France.

L’ambassade canadienne s’était dite « gravement préoccupée » par une nouvelle vague d’arrestations de militants des droits de l’Homme dans le royaume, selon 20 Minutes. « Nous appelons les autorités saoudiennes à les libérer immédiatement ainsi que tous les autres activistes pacifiques des #droitsdel’Homme », avait déclaré l’ambassade vendredi dans un communiqué publié sur Twitter.

«Le Canada défendra toujours les droits de l’Homme, y compris les droits des femmes, et la liberté d’expression dans le monde. Notre gouvernement n’hésitera jamais à promouvoir ces valeurs et croit que ce dialogue est essentiel à la diplomatie internationale», a-t-elle ajouté.

Samar Badawi et Nassima al-Sadah ont été arrêtées le 1er août

Leave a Response