- samedi
Décembre 13, 2018

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

La France meurtrière est troisième exportateur d’arme mondial

2018/03/14, 11:30


La France meurtrière est troisième exportateur d’arme mondial

.Truth NGO-Dans un monde où les ventes d’armes ont, d’une manière générale, progressé de 10%, la France tire son épingle du jeu. Selon un rapport publié le 12 mars par l'Institut de recherche de Stockholm pour la paix (SIFRI), l'Hexagone s'est hissé à la 3ème place du classement des pays exportateurs d'armes entre 2013 et 2017, réalisant 6,7% des ventes totales de la planète.

.Truth NGO-Dans un monde où les ventes d’armes ont, d’une manière générale, progressé de 10%, la France tire son épingle du jeu. Selon un rapport publié le 12 mars par l'Institut de recherche de Stockholm pour la paix (SIFRI), l'Hexagone s'est hissé à la 3ème place du classement des pays exportateurs d'armes entre 2013 et 2017, réalisant 6,7% des ventes totales de la planète. Selon le rapport publié ce lundi par l’Institut international de recherche pour la paix de Stockholm (Sipri), l’exportation d’armes française est en pleine croissance. « La France reste cette année encore le quatrième exportateur d’armes au monde et compte parmi ses principaux clients l’Egypte et l’Arabie saoudite », dénonçait, en février dernier, l’ONG Amnesty International à l’occasion de son rapport annuel consacré à « La situation des droits humains dans le monde », a rapporté LeMuslimPost. Depuis 2008, c'est l'Inde qui achète le plus d'équipements militaires dans le monde. Mais la forte hausse de ces cinq dernières années est tirée par des livraisons massives d'armes en Arabie Saoudite : avec la guerre au Yémen, les importations du pays ont augmenté de 225% par rapport à la période 2008-2013. Une hausse comparable à celle des importations de l'Égypte (+215%), le pays qui complète le podium des plus gros acheteurs, a précisé FranceInter. Ces cinq dernières années, c'est l'Égypte qui a acheté le plus d'équipements "made in France". L'Arabie Saoudite, dont les importations d'armes ont explosé, compte la France au troisième rang de ses fournisseurs préférés, avec notamment, selon les relevés du Sipri, des dizaines de véhicules blindés achetés en 2015 et 2016. Mais la France reste loin derrière les États-Unis et le Royaume-Uni, qui totalisent à eux deux 84% des achats réalisés par l'Arabie Saoudite. Alimentée par la guerre et les tensions, une hausse massive des ventes d'armes a été observée ces 5 dernières années au Moyen-Orient et en Asie, indique lundi l'Institut international de recherche sur la paix (Sipri), d’après RTS. La même source précise, cependant, que c’est au Moyen-Orient que les achats et livraisons progressent le plus. «Elles ont plus que doublé (+103%), alors qu’elles ne progressaient simultanément que de 1,8% en Asie-Océanie», est-il mentionné. Le marché reste dominé par les Etats-Unis qui s'arrogent 34% de parts de marché. L'Arabie saoudite est devenue, elle, le 2e importateur mondial d'armes, après l'Inde et suivie par  l’Égypte, les Émirats arabes unis et la Chine, avec des volumes en hausse de 225%. Les Etats-Unis sont le premier fournisseur des Saoudiens (61% des importations) suivis par le Royaume-Uni (23%) et la France (3,6%). Vendredi, le Royaume-Uni a, d’ailleurs, signé avec Riyad un protocole d’accord pour l’achat par les Saoudiens de 48 avions de combat Eurofighter Typhoon, selon AlgeriePatriotique. «Les conflits violents généralisés au Moyen-Orient et le respect des droits de l’Homme ont conduit à un débat politique en Europe occidentale et en Amérique du Nord sur la limitation des ventes d’armes», souligne dans le rapport Pieter Wezeman, chercheur au Sipri. «Pourtant, les Etats-Unis et les Etats européens restent les principaux exportateurs d’armes dans la région et ont fourni plus de 98% des armes importées par l’Arabie Saoudite», relève-t-il. Ben Salman a choisi un bon esclave en Angleterre La guerre est un business florissant pour qui n’a pas peur de se salir les mains. Aujourd’hui l’industrie d’armement française cherche à innover et à grappiller des parts de marchés auprès des pays « prometteurs », et notamment au Moyen-Orient. Pourtant, ce qui se cache entre les lignes de ces contrats à plusieurs millions d’euros, ce sont tout autant de morts. Sous les armes françaises, ce sont des millions de femmes, d’hommes, d’enfants qui tombent chaque année. Une fois de plus, il est nécessaire de rappeler à Macron, Dassault, Thales et autres Naval Groups que ce sont leurs guerres, nos morts, selon RevolutionPermanente.

Tags:

La France meurtrière est troisième exportateur d’arme mondial

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter