Italie : Le ministre de l’Intérieur interdit à un bateau humanitaire de débarquer des migrants dans le pays

Italie : Le ministre de l'Intérieur interdit à un bateau humanitaire de débarquer des migrants dans le pays

Truth ONG- Le ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini, a refusé dimanche que le navire d’une ONG transportant plus de 600 migrants recueillis en Méditerranée accoste dans la Botte.

Matteo Salvini, a menacé dimanche d’interdire aux bateaux portant secours aux migrants l’accès aux ports en Italie si Malte refuse de prendre en charge des centaines de personnes sauvées par une ONG, a rapporté RTBF.

Selon le journal La Repubblica, Matteo Salvini a envoyé une lettre aux autorités maltaises dans laquelle il écrit qu’il se verrait “contraint de fermer les ports italiens”, si 629 migrants secourus par l’ONG française SOS Méditerranée n’étaient pas autorisés à se rendre à La Valette, la capitale de l’île de Malte.

Jugeant l’Italie “attaquée”, Matteo Salvini avait demandé vendredi une intervention de l’Otan contre l’immigration clandestine et promis plus de contrôles aux ONG qui viennent en aide aux migrants en Méditerranée, a precisé FranceInfo.

« Malte ne reçoit personne, la France refoule les gens à la frontière, l’Espagne défend ses frontières avec des armes. A partir d’aujourd’hui, l’Italie commencera aussi à dire non à la traite des êtres humains, non à l’immigration clandestine. », a-t-il dit.

Malte a confirmé dimanche son refus de recevoir comme le lui demandait l’Italie un navire d’une ONG transportant plus de 600 migrants recueillis en Méditerranée, selon BFMTv.

L’Aquarius, un navire de l’ONG SOS Méditerranée, a recueilli 629 migrants au cours de six opérations distinctes dans la nuit de samedi à dimanche. L’ONG a précisé que parmi ces migrants se trouvaient 123 mineurs isolés, 11 enfants en bas âge et sept femmes enceintes.

Un porte-parole maltais a déclaré dans la journée que Malte n’avait aucune obligation de prendre en charge ces migrants.

En fin de soirée dimanche, SOS Méditerannée a indiqué avoir reçu de la part des Italiens l’ordre de stopper la course de l’Aquarius à 35 miles nautiques de la Sicile et 27 de Malte.

“Le bateau se dirige maintenant vers un port sûr” avait ajouté l’association. Le maire de Naples, Luigi De Magistris, a réagi en clamant que les migrants seraient les bienvenus sur les quais de sa ville, qui ne dépendent pas de l’autorité du ministre de l’Intérieur, a revélé Le Progres.

“Si un ministre sans cœur laisse les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées, les êtres humains mourir en mer, le port de Naples est prêt à les accueillir. Nous sommes humains, avec un grand cœur. Naples est prête, sans argent, à sauver des vies”, a-t-il déclaré.

Leave a Response