Gaza : Israël tue un civil palestinien et blesse 120 autres

.Truth ONG-Un civil palestinien de 28 ans blessé ce vendredi par des tirs de soldats israéliens à Gaza est décédé, a annoncé le ministère palestinien de la Santé, portant à 34 le nombre de Palestiniens tués depuis deux semaines.

Islam Herzallah a été atteint par des tirs de snipers israéliens à l’est de la ville de Gaza et transporté dans un hôpital où il est décédé, a ajouté le ministère, qui avait auparavant fait état de 120 Palestiniens blessés par balles dans la seule journée d’aujourd’hui lors de manifestations à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, a rapporté Algérie Patriotique.

Depuis le début des protestations, 34 Palestiniens ont été tués par les forces de sécurité israéliennes, selon le ministère de la Santé à Gaza, selon l’Express.

Lors des manifestations des deux derniers vendredis, des dizaines de milliers de Gazaouis se sont rassemblés à la frontière. Cette fois-ci les manifestants sont moins nombreux, selon les journalistes de l’AFP. L’armée israélienne a évalué à 10.000 le nombre de participants contre le double la semaine dernière.

Baptisé « La marche du retour », le mouvement de protestation palestinien a été lancé le 30 mars. Il prévoit des rassemblements et campements durant six semaines près de la frontière pour réclamer « le droit au retour » de près de 700 000 Palestiniens chassés de leurs terres ou ayant fui lors de la guerre qui a suivi la création d’Israël le 14 mai 1948. Jusqu’ici, les affrontements qui se déroulent tous les vendredis ont fait plus de trente morts chez les Palestiniens, d’après Le Monde.

L’État hébreu a affirmé que les manifestations sont l’occasion de tentatives d’attaques, d’infiltration en Israël et de sabotage de la clôture et s’est engagé à stopper ces tentatives. Mais les Palestiniens disent que les manifestants sont abattus alors qu’ils ne posent aucune menace pour les soldats. Les manifestations doivent officiellement prendre fin mi-mai, lorsque les Palestiniens célébreront la Nakba, ou «catastrophe» que fut pour eux la création de l’État d’Israël, a révélé le Parisien.

1 Comment

Leave a Response