- samedi
Décembre 13, 2018

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

Briançon : un maraudeur convoqué après avoir secouru une migrante sur le point d'accoucher

2018/03/14, 07:57


Briançon : un maraudeur convoqué après avoir secouru une migrante sur le point d'accoucher

.Truth NGO-Ce mercredi 14 mars, Benoît Ducos, pisteur-secouriste dans le Briançonnais (Hautes-Alpes), à la lisière de la frontière franco-italienne, est convoqué par la police aux frontières (PAF). Il doit s'expliquer sur les circonstances qui lui ont valu d'être interpellé dans la nuit de samedi au dimanche 11 mars. Son délit: avoir embarqué dans son véhicule une famille de quatre personnes sans papiers, dont deux enfants de 2 et 4 ans ainsi qu'une femme enceinte de huit mois et demi prise de contractions, pour les emmener à l'hôpital de Briançon.

.Truth NGO-Ce mercredi 14 mars, Benoît Ducos, pisteur-secouriste dans le Briançonnais (Hautes-Alpes), à la lisière de la frontière franco-italienne, est convoqué par la police aux frontières (PAF). Il doit s'expliquer sur les circonstances qui lui ont valu d'être interpellé dans la nuit de samedi au dimanche 11 mars. Son délit: avoir embarqué dans son véhicule une famille de quatre personnes sans papiers, dont deux enfants de 2 et 4 ans ainsi qu'une femme enceinte de huit mois et demi prise de contractions, pour les emmener à l'hôpital de Briançon. Ce samedi soir, les maraudeurs sont comme presque tous les soirs au pied des pistes de la station près de la douane. C'est là que chaque nuit les migrants essayent de passer la frontière. C'est alors que les bénévoles du Refuge Solidaire tombent sur une famille : le père, la mère et deux enfants de 2 et 4 ans en pleine tourmente. Ils apprennent alors que la maman est enceinte de 8 mois et demi et décident de l'évacuer tout de suite sur l’hôpital de Briançon, d'après Dici. « La mère est enceinte. Elle est accompagnée de son mari et de ses deux enfants (2 et 4 ans) », précise le maraudeur, a rapporté LeDauphine. A l'entrée de la ville de Briançon, Benoît Ducos est arrêté pour un contrôle douanier. La femme enceinte se plaint alors de douleurs au ventre. "Ils ont tergiversé pour savoir s’il fallait appeler les pompiers", dénonce Benoît Ducos, "qui estime l’arrivée des secours à près d’une heure après le début du contrôle", précise Le Dauphiné. Un délai contesté par la préfecture. La jeune femme est conduite à l'hôpital et accouche d'un petit Daniel. Les autres migrants sont transportés au poste de police avec leur conducteur. "Benoît Ducos est convoqué en audition libre [mercredi 14] à la police aux frontières de Montgenèvre pour le transport de personnes en situation irrégulière", raconte le journal régional. Ce membre d'une association d'aide aux migrants dénonce mardi 13 mars une "situation insensée" alors qu'il a été convoqué par la, selon ActuOrange. En attendant, Benoît Ducos s'expose théoriquement à la peine dévolue aux passeurs, à savoir un maximum de 30.000 euros d'amende et de 5 ans d'emprisonnement. "Moi, j'ai l'esprit tranquille. Si je ne l'avais pas fait...", confie-t-il. Un rassemblement de soutien est prévu ce mercredi à 9h devant les locaux de la police aux frontières de Montgenèvre, a expliqué HuffingtonPost.  

Tags:

Briançon : un maraudeur convoqué après avoir secouru une migrante sur le point d'accoucher

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi

free website counter