Boycott Israël : L’artiste américain a annulé son spectacle au festival “Pop-Kultur” de Berlin

Boycott Israël : L'artiste américain a annulé son spectacle au festival "Pop-Kultur" de Berlin

Truth ONG- L’artiste américain, John Maus a annulé son spectacle au festival allemand, disant qu’il préférait ” ne pas jouer dans un cadre politisé “.

Le musicien américain John Maus ne participera pas comme prévu au festival “Pop-Kultur” de Berlin. Il a annoncé son retrait après avoir appris que le festival est subventionné par l’ambassade d’Israël.

Pop-Kultur est sous pression depuis l’année dernière pour rompre les liens avec le gouvernement israélien qui a accepté le financement pour couvrir les frais de visite des artistes ; l’ambassade d’Israël a donné au festival 1200 € cette année et 500 € l’année précédente.

Selon une déclaration des organisateurs du festival, ” l’ambassade d’Israël est l’un des trois partenaires du festival qui apportent leur soutien aux artistes et aux voyages. Le Bureau Export contribue à hauteur de 3 400 € pour six artistes français, et le British Council contribue à hauteur de 18 000 £ (livres sterling).

Le mouvement international de Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) et la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI) ont contacté le festival pour demander que la coopération officielle avec l’ambassade d’Israël soit interrompue et que le logo de l’ambassade soit retiré du site Web. De nombreux artistes ont également été invités à se retirer du festival.

“Israël cherche à s’associer à des festivals internationaux, comme Pop-Kultur Berlin, pour laver son image à l’étranger dans le but explicite de détourner l’attention de ses crimes contre les Palestiniens”, écrit PACBI dans une déclaration. “Pour un festival soi-disant progressiste, accepter le parrainage d’un régime d’oppression et d’apartheid vieux de plusieurs décennies comme celui d’Israël est pour le moins contraire à l’éthique et hypocrite.”

Le festival a à son tour publié sa propre déclaration réaffirmant sa position sur le mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions (BDS). “Nous ne sommes pas intimidés par les boycotts. S’il y a des artistes qui ne veulent pas se produire à notre festival parce que nous recevons une aide au voyage et à l’hébergement de l’ambassade d’Israël à Berlin, nous le regrettons beaucoup “, dit Pop-Kultur dans une déclaration.

Plusieurs autres artistes – Shopping, Richard Dawson & Band et Gwenno – ont également annulé des concerts prévus au festival en raison de son lien avec l’État hébreu.

“En tant que groupe, Shopping est et sera toujours complètement opposé à toute forme d’oppression et de discrimination, y compris l’homophobie, la transphobie, le colonialisme et le racisme”, écrit Shopping dans une déclaration. “Pour ces raisons, et en harmonie avec les principes du mouvement non-violent, boycott, désinvestissement et sanctions pour les droits des Palestiniens, nous affirmons notre solidarité avec l’appel palestinien pour le BDS. “, a-t-il ajouté.

Gwenno a écrit : “Je ne peux pas discuter avec les faits clairs que le gouvernement et l’armée israélienne tuent des Palestiniens innocents, violant leurs droits de l’homme et que cette situation désespérée doit changer”.

 

Lisez en anglais : John Maus withdraws from Berlin’s Pop-Kultur festival over Israel embassy funding

2 Comments

  1. Bravo à John Maus. Il y a la culture et il y a l’instrumentalisation de la culture. Merci à lui de ne pas être dupe, et en espérant que ça permettre à d’autres artistes de comprendre la problématique associée

Leave a Response