Attentat à Paris : Daech revendique l’attaque au couteau qui a fait un mort

Attentat à Paris : Daech revendique l'attaque au couteau qui a fait un mort

.Truth ONG- Une personne a été tuée et quatre blessées, dont deux grièvement, samedi soir en plein coeur de Paris par un homme armé d’un couteau qui a été abattu par des policiers, un acte dont les motivations demeuraient inconnues.

L’agression a eu lieu dans le IIe arrondissement, près de l’Opéra, dans un quartier de bars, restaurants et théâtres très fréquenté le samedi soir. Daech revendique cet attentat.

“L’auteur de cette attaque au couteau à Paris est un soldat de Daech”, a déclaré une “source sécuritaire” à Amaq, l’agence de presse de l’EI. L’assaillant qui n’avait pas de papiers sur lui n’a pas été identifié, selon Presse Ocean.

Un policier a fait usage d’un pistolet à impulsions électriques pour maîtriser l’assaillant, qui avait menacé les forces de l’ordre. Puis un deuxième fonctionnaire de police lui a tiré dessus à deux reprises, le blessant mortellement, selon une source policière.

Un homme de 34 ans a été transporté en «urgence absolue» à l’hôpital parisien Georges-Pompidou et une femme de 54 ans a aussi été grièvement blessée. Une femme de 26 ans et un homme de 31 ans l’ont été plus légèrement, a précisé La Presse.

L’enquête est menée notamment sous les qualifications d’«assassinat» et de «tentatives d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique», «en relation avec une entreprise terroriste», a précisé le procureur de la République de Paris.

D’après L’Express, elle a été confiée conjointement à la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne, à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et à la sous-direction antiterroriste (Sdat), a ajouté le procureur.

L’attaque au couteau revendiquée par Daesh pourrait, si ce scénario se confirme, s’inscrire dans une liste d’attentats meurtriers commis depuis 2015 en France. Cette attaque intervient alors que la France vit sous une constante menace terroriste. La dernière attaque meurtrière, le 23 mars à Carcassonne et à Trèbes (Aude), avait porté à 245 le nombre de victimes tuées dans les attentats sur le sol français depuis 2015. Des attaques ont déjà été menées au couteau, notamment à Marseille en octobre 2017, a révisé RTL.

Leave a Response