A propos de la Vérité DH

À propos de l’ONG de la Vérité

ONG des droits de l’homme de la Vérité a commencé ses activités en 2010, par un groupe de professeurs d’université et chercheurs avec l’expérience sur la scène internationale, dans les domaines des droits humains, la science politique et relations internationales, pour les activités de défense des droits humains.
L’Institut est heureux de la coopération avec des institutions similaires dans le monde et des organisations des droits humains et du monde académique, fournissant le même niveau de droits de l’homme.

Perspective
L’engagement en faveur des principes des droits de l’homme est l’une des obligations des sociétés développées. C’est un processus qui ne surgit pas du jour au lendemain et qui exige des infrastructures, des investissements, de l’éducation, de la formation et de la pratique au niveau de l’État et au sein des communautés. Certaines sociétés européennes ont fermement pris les mesures nécessaires pour parvenir à un point où elles honorent parfaitement les droits de leurs citoyens et consacrent les principes de la Déclaration universelle des droits de l’homme, tandis que la majorité absolue des nations sont privées de leurs droits de l’homme essentiels.
Ce que nous recherchons, c’est la création de possibilités pour des personnes d’origines nationales, ethniques, raciales et religieuses différentes de bénéficier de droits égaux.
Aujourd’hui, l’idée des “droits de l’homme” est traitée par certaines puissances comme un instrument pour faire respecter une double norme ; c’est pourquoi elles la défendent là où elle leur convient et l’ignorent partout où elle va à l’encontre de leurs intérêts ou de ceux de leurs alliés. C’est une amertume bien réelle qui trouve ses racines dans les pensées et les convictions qui dominent la mentalité des grandes puissances et qui façonnent leur gouvernance.
Nous nous efforçons de nous concentrer sur les questions internationales relatives aux droits de l’homme, de réimprimer des reportages et de mener des interviews exclusives avec des universitaires et des personnalités publiques sur la violation des droits de l’homme et du droit international humanitaire par les pays développés et d’encourager le public du monde entier à persuader les hommes d’État et les décideurs de ne pas maintenir une approche discriminatoire et politiquement motivée envers les droits de l’homme et de promouvoir les valeurs et les opportunités pour les autres peuples qu’ils favorisent pour leur propre peuple.
Par conséquent, si le vote populaire sur les urnes dans les pays européens est respectable, les votes et les aspirations des peuples d’autres parties du monde, y compris la Palestine, Bahreïn et le Yémen, sont tout aussi valables. De plus, alors que l’assassinat de citoyens européens et américains lors d’incidents terroristes est répugnante et répréhensible, les bombardements de civils, les meurtres quotidiens et les massacres de citoyens et l’assassinat de personnalités politiques et religieuses et de scientifiques dans d’autres parties du monde, y compris en Asie occidentale turbulente et tumultueuse, perpétrés par des groupes terroristes ou des États qui parrainent le terrorisme, sont aussi méprisables dans la même mesure, et devraient être critiqués et combattus sérieusement. Nous sommes convaincus que le sang et l’identité humaine de tous les citoyens sont, par le fait même, dignes et respectés.
Mise en œuvre des objectifs mentionnés ci-dessus grâce à la publication des brochures éducatives, fournir des articles et stratégique des rapports et des conférences sur les droits seront réalisés.

Objectifs

  • Préparer le terrain pour l’intégration des capacités des avocats indépendants à intenter des procès devant les tribunaux internationaux pour soutenir les victimes et les personnes touchées par la violence organisée et le terrorisme d’État.

 

  • Encourager les gouvernements des pays développés à respecter les termes de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et à éviter de mettre en œuvre des politiques incongrues et des doubles normes.

 

  • Soutenir les professeurs d’université et les universitaires persécutés, blessés ou intimidés par les gouvernements ou les groupes de pression à la suite de leur plaidoyer pour les droits humains au niveau mondial.

 

  • Mise en place d’une source d’information fiable et fréquemment mise à jour pour recueillir les points de vue d’éminentes élites juridiques et politiques indépendantes sur les développements internationaux à l’usage des chercheurs et des étudiants dans le domaine des droits humains.

 

  • Lisser la voie à un débat solide et fructueux entre les experts juridiques de différentes confessions pour discuter des idées nouvelles et des piliers des droits de l’homme islamiques.

 

  • Obtenir le poste de contributeur consultatif auprès de l’Organisation des Nations Unies

 

Missions

  • Organiser des entretiens exclusifs et approfondis avec des universitaires et intellectuels spécialisés dans les droits de l’homme, les relations internationales et les sciences politiques sur l’actualité et les développements sociopolitiques de la scène internationale.

 

  • La publication d’essais et de commentaires par les académiciens et les professeurs d’université sur les questions relevant des domaines d’intérêt de l’ONG de la Vérité.

 

  • La réalisation de rapports sur les violations des droits de l’homme et les développements pertinents dans les pays développés.

 

  • Diffusion de clips vidéo et de documentaires sur les violations des droits et le sort des personnes qui souffrent à travers le monde.

 

  • Organiser des tables rondes et assister à des conférences auxquelles participent des ONG pour examiner et analyser les cas de violation des droits de l’homme et du droit international humanitaire dans les pays en développement.

 

  • Fournir aux missions d’enquête et aux rapporteurs spéciaux des Nations Unies sur les questions relatives aux droits de l’homme des rapports bien étayés par des preuves.

 

  • Élaboration et publication de rapports alternatifs

 

  • Inviter les universitaires et les représentants des organisations des droits de l’homme à donner des conférences et à présenter des communications

 

  • Participer aux rassemblements et aux manifestations populaires contre les auteurs de violations des droits de l’homme au niveau international.