- mercredi
Décembre 10, 2018

L'ONG des droits de l'homme de La Vérité

37 enfants palestiniens tués par les forces d'occupation depuis le début de l'année

2018-08-14, Aug 07:00


37 enfants palestiniens tués par les forces d'occupation depuis le début de l'année

Truth ONG- Le Mouvement mondial pour la défense des droits des enfants en Palestine a annoncé dimanche qu'au moins 37 enfants palestiniens ont été tués en 2018 par les forces d'occupation israéliennes en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza et qu'environ 13 autres sont devenus des handicapés à vie suite à des blessures provoquées par des tirs à balles réelles par les soldats sionistes.

Truth ONG- Le Mouvement mondial pour la défense des droits des enfants en Palestine a annoncé dimanche qu'au moins 37 enfants palestiniens ont été tués en 2018 par les forces d'occupation israéliennes en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza et qu'environ 13 autres sont devenus des handicapés à vie suite à des blessures provoquées par des tirs à balles réelles par les soldats sionistes. Le mouvement a affirmé, dans un communiqué de presse, que les forces armées israéliennes ont intentionnellement tué les enfants palestiniens en les ciblant délibérément et directement, dans l’intention de les tuer ou de leur causer des lésions permanentes, a rapporté l'agence Wafa citant un communiqué de presse de l'organisation. Parmi les enfants palestiniens tués, le mouvement a cité le cas de Bayan Abu Khamash d’un an et demi et sa mère qui était enceinte dans son neuvième mois ainsi que son père qui avait été blessé suite à un bombardement israélien ciblant leur maison à l’est de Deir Al-Balah, le 9 août dernier. Arkan Mazhar, 14 ans, du camp de réfugiés "Ad-Dheisha" à Bayt Lahm, figure aussi parmi les enfants tués le 23 juillet dernier par une vraie balle à la poitrine pendant des manifestations contre les forces d'occupation israéliennes, selon APS. Dénonçant fermement le recours aux armes contre des manifestants pacifiques, qu'elle a considéré comme "une violation flagrante des normes internationales", l'Organisation de défense des droits des enfants palestiniens a exigé le jugement de tous les soldats israéliens qui ciblaient intentionnellement les manifestants pacifiques, en particulier les enfants palestiniens. Il a réaffirmé que la politique de l’impunité et la connaissance préalable des soldats israéliens qu’ils ne seraient pas tenus responsables, les encouragent à commettre plus de crimes contre les enfants Palestiniens, ce qui nécessite de la communauté internationale de prendre des mesures urgentes pour arrêter tous les auteurs de crimes israéliens qui tuent les enfants palestiniens ou leur causent des handicaps permanents, dans une violation de la loi internationale. Rappelons que toutes les 26 heures, un Palestinien est tué par des tirs de l'armée d'occupation israélienne qui a multiplié le nombre de tués à quatre fois et demi durant les sept premiers mois de 2018, comparativement à l'année précédente, a rapporté l'agence de presse palestinienne Wafa. Le communiqué de presse, du Rassemblement national palestinien des familles des martyrs, fait état de "pas moins de 195 Palestiniens tués par des tirs israéliens du 1er janvier au 31 juillet en cours, dont 32 enfants âgés de moins de 18 ans".

Tags:

37 enfants palestiniens tués par les forces d'occupation depuis le début de l'année

Ajouter un commentaire

L’ONG de la Vérité accueille sincèrement vos suggestions et les commentaires.

Votre commentaire

Vos commentaires

Lire aussi